addad

addad

mercredi 11 juin 2014

RAPPORT DE LA JOURNEE DES AIDES MENAGERES(ADDAD)



Le 01 juin 2014, 4ème édition

L’hivernage est une saison très importante au Mali où 80% de la population vivent en milieu rural et les travaux champêtres demandent de la main d’œuvre. Le retour des aides ménagères et domestiques dans les villages est particulièrement attendu.




C’est ainsi que tous les ans en juin, de nombreuses aides ménagères et domestiques retournent aider les parents dans leur village. C’est l’occasion pour les membres de l’ADDAD de se rassembler autour d’une journée d’échanges et se doter d’équipements pouvant servir de message sur les objectifs de l’association auprès des parents, à la veille de leur départ afin de se dire au revoir dans quelques mois.
Le dimanche, 01 juin 2014, des centaines de membres de l’ADDAD sont encore au rendez-vous au siège. Certaines sont venues avec leurs affaires et qui partent directement à partir du siège dans leurs villages respectifs.
Après l’accueil et l’installation des participants et invités entre autres le représentant du ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille ; le représentant du 10ème arrondissement les groupement des femmes du secteur informel de l’UACDDDD et les organisations partenaires œuvrant dans le même sens (APSEF, GRADEM, APPAF, MMTC….), par le comité d’organisation, la présidente Sitan FOFANA ouvre la séance avec les mots de bienvenu sans oublier le remerciement et salutation chaleureux adressés aux partenaires Mama cash et Solifon dont les soutien font fonctionner Addad . Elle adresse les mêmes à ses sœurs et les redonne confiance en elles mêmes, les félicite et les encourage encore dans la lutte pour leurs causes. La présidente pendant son discours a rappelé aux autorités que les Aides Ménagères ont toujours besoin de leur soutien pour mieux atteindre leurs objectifs ; demandé aux employeurs de s’impliquer d’avantage pour le respect des droits des Aides Ménagères. Elle a aussi adressé un appel solennel à l’égard des groupes de femmes du secteur informel à une convergence et une synergie d’action pour la cause des femmes en générale et le travail décent pour les femmes du secteur informel en particulier


 
 Après une intervention chaleureuse de la présidente, l’adjointe au secrétaire général a fait une revue des grandes activités de l’ADDAD de juin 2013 à juin 2014 a savoir :
- Les réunions hebdomadaires qui se sont ténues dans les 14 groupements avec comme objectifs se rencontrer, échanger les idées, sensibiliser les Aides Ménagères non encore organisées et s’épauler dans la résolution des problèmes.
- Des journées de formation juridique et militante
- Des journées d’action avec les femmes du secteur informel
- L’accueil des Aides Ménagères en situation difficile
- La création de l’ADDAD dans d’autres villes du Mali
- Un forum national des Aides Ménagères pour le réseautage et de lobbing
Après l’allocution de l’adjointe au secrétaire général, un sketch de trente minutes a été présenté par une équipe de l’ADDAD. Le sketch a retracé le parcours d’une AM depuis son départ au village jusqu’à son arrivé à Bamako où elle était victime dune violation perpétuelle pour lequel elle adhère à l’ADDAD qui a enfin trouvé une solution adéquate à son problème. Elle a enfin lancé un appel à ses sœurs d’adhérer à l’ADDAD pour un combat commun de leur cause
En ce qui concerne le point échange sur le renforcement des stratégies envers les
Décideurs, l’assistance a retenue les propositions suivantes :
- Le plaidoyer auprès des autorités
- Des activités de sensibilisation de l’opinion publique
- Le respect du décret n°96-178/P-RM portant application de la loin°92-20 en République du Mali.
- La ratification et l’application de la convention 189 de l’OIT
Ses points cités sont des acquis majeurs pour faire respecter nos droits.
Un intéressant débat a eut lieu entre autorités, employeurs et milieu associatif.
Lors de ce débat, les autorités ont réaffirmé leur engagement à soutenir l’ADDAD dans l’atteinte de ces objectifs.
Les employeurs ont félicité, remercié l’ADDAD et ont demandé la continuité des actions pour plus d’amélioration aux conditions des aides ménagères.
Les organisations présentes se sont de nouveau engagées de se donner les mains dans une dynamique pour continuer leur mission qui consiste aux plaidoyers, auprès des autorités en faveur des aides ménagères.
La présidente du groupement des femmes du secteur informelle de l’UACDDDD réaffirme son engagement de soutenir l’addad dans sa lutte
La cérémonie a pris pause par le diné avant d’entamer la danse au rythme des balafons jusqu’à 00 h. le lendemain après le petit déjeuner, une trentaine d’aides ménagères se sont rendues à la gare pour leurs villages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire